Rechercher

DETOX - Surventilation des bâtiments avant livraison








Évaluation des bénéfices vis-à-vis de la QAI et élaboration d’un protocole de référence


La recherche de la performance énergétique et de la réduction des consommations des bâtiments tend à concevoir des bâtiments de plus en plus étanches. En phase d’achèvement d’un chantier, l’émission de composés gazeux par les matériaux est à son maximum. L’évacuation de ces polluants dès la réception du chantier est essentielle pour offrir aux futurs occupants un air de qualité.

La surventilation, aussi appelée flush out ou building flush, vise à accélérer le relargage des composés gazeux par les matériaux et favoriser leur évacuation à l’extérieur du bâtiment. Elle est préconisée en phase de réception des bâtiments dans un grand nombre de référentiels (certification HQE, LEED, BREEAM, WELL, méthode ECRAINS, label IntAIRieur).

Si le phénomène de dégazage des matériaux est a priori facilement compréhensible, peu d’études ont été menées pour évaluer son efficacité et les bonnes conditions de sa mise en œuvre.

Le projet DETOX, lauréat de l’appel à projet CORTEA de l’ADEME, vise à mieux comprendre les phénomènes physiques mis en jeu dans la surventilation. L’étude amènera à définir un protocole de mise en œuvre et à proposer un guide à destination des maîtres d’ouvrage identifiant les contraintes, bénéfices et bonnes pratiques de la surventilation.

Le groupement AllieAir, Burgeap, Explorair et Indiggo, piloté par Medieco, entame actuellement les premiers essais en laboratoire afin de pouvoir proposer un protocole qui sera expérimenté sur des chantiers tests. Les résultats de cette étude seront publiés fin 2021.




MEDIECO© 2020  - mentions légales - Création Marine Guis